• A un mois de la COP22 : France-Maroc-Sénégal : départ du bateau radio Le Shagshag

    Deux jeunes fous de radio et de mer prennent le large le 10 octobre de Lorient (France) et apportent le matériel nécessaire au lancement de la radio communautaire environnementale Lamartyr FM à M’Bour (Sénégal).

    Le voilier Shagshag passera par le Maroc pour saluer la tenue de Radio Climat, agence de presse à destination des radios associatives/communautaires du monde entier (pendant la COP22, conférence de l’ONU sur les changements climatiques en novembre).Lire la suite

  • Appel à candidature

    Termes de référence pour journalistes radio souhaitant participer à Radio Climat (Couverture de la COP22 à Marrakech-Maroc, novembre 2016)

    Dans une expérience unique, Radio Climat vise à assurer la couverture médiatique de la conférence de l’ONU sur les changements climatiques, qui se tiendra à Marrakech-Maroc du 7 au 18 novembre 2016. Radio Climat vise à réunir une équipe de 16 journalistes de radios associatives/communautaires du Moyen- Orient et d’Afrique du Nord. Au moins 6 journalistes marocains feront partie de l’équipe internationale. Les jeunes et les femmes sont vivement invités à poser leur candidature.Lire la suite

  • Lancement de Radio Climat, une agence de presse et une radio FM provisoire​ ​au service des radios associatives/communautaires du monde entier

    A l’occasion de la COP22, la conférence de l’ONU sur les changements climatiques en novembre à Marrakech (Maroc), l’AMARC, Association Mondiale des Radios Communautaires, a le plaisir d’annoncer le lancement de Radio Climat.

    www.climateradio.net

    Radio Climat sera une agence de presse provisoire à destination des radios associatives et communautaires du monde entier.

    Discussions environnementales, solutions climatiques, actualité sociale, économique et culturelle… Seize journalistes d’au moins dix pays seront sur place pour produire des reportages, des papiers journalistiques et des émissions en arabe, anglais, français, espagnol, amazighe (publiées en Creative Commons CC-BY-NC).  Lire la suite

  • Lancement de Radio Climat

    L’AMARC lance une agence de presse provisoire et multilingue : « Radio Climat ». Ce projet propose une couverture adaptée aux besoins éditoriaux des radios associatives, communautaires, campus et libres du monde entier à l’occasion de la COP22, la conférence de l’ONU sur les changements climatiques, du 7 au 18 novembre à Marrakech (Maroc).

    Discussions environnementales, solutions climatiques, actualité sociale, économique et culturelle… Seize journalistes d’au moins dix pays seront sur place pour produire des reportages, des papiers journalistiques et des émissions, tables rondes, interviews, en arabe, anglais, français, espagnol, amazighe (toutes publiées en Creative Commons CC-BY-NC).Lire la suite

  • AMARC experience : COP21

    cop21-united→Écoutez la série radiophonique

    En décembre 2015, Paris accueillera la 21e session de la Conférence des parties de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (COP21). Les pays y négocieront un nouvel accord universel sur le climat.

    Le phénomène mondial des changements climatiques affecte tous les pays sur la planète. Mais, les régions les plus pauvres et les communautés les plus marginalisées sont les plus durement touchées par les conditions changeantes. Dans le cadre de son Fonds global de campagnes radiophoniques, l’Association mondiale des radiodiffuseurs communautaires (AMARC) tient à mettre en lumière de quelle façon les populations les plus pauvres et les plus marginalisées dans diverses régions du monde sont affectées par les changements climatiques, le réchauffement climatique et la pollution. Cette série radiophonique internationale mettra l’accent sur les aspects politiques, économiques et sociaux des changements climatiques et se penchera également sur la prévention et la gestion des catastrophes.

    De la mi-octobre à décembre, l’AMARC mettra en vedette les productions sélectionnées sur son site web et en fera la promotion à travers ses canaux de diffusion, les réseaux de partenaires et sur les médias sociaux dans le but d’améliorer l’éducation populaire, d’encourager le partage ainsi que la diffusion d’informations et de connaissances scientifiques sur les questions climatiques et d’engager la discussion entre les membres des communautés.