deuxième jour de négociations dures

Les femmes représentent 70 % des 1,3 milliards de personnes vivant en situation d’extrême pauvreté́ (avec moins de 1 dollar par jour). Elles sont propriétaires de moins de 20% des terres agricoles dans le monde, bien qu’elles en soient la main d’oeuvre essentielle. Soutenir leur entrée dans le monde de l’entreprise contribuerait à réduire leur vulnérabilité face au changement climatique.

 

Les femmes et jeunes filles sont les principales utilisatrices des ressources naturelles dans les pays de développement. Chargées de l’approvisionnement de la famille en eau et en bois, les femmes d’Afrique subsaharienne  consacrent l’équivalent de 40 milliards d’heures par an à l’approvisionnement des ressources essentielles. Les effets du changement climatique les obligent en effet à parcourir de plus longues distances, notamment en période de sécheresse.

Les dynamiques politiques et sociétales rendent dans beaucoup de pays du monde leur évolution très difficile. En particulier vers l’entreprenariat qui pourrait pourtant faciliter leur émancipation et renforcer leurs capacités de résilience et d’adaptation au changement climatique. Manque d’accès à l’éducation, restriction de l’accès aux ressources, exclusion des institutions et des processus décisionnels et politiques, accès à la propriété, marginalisation sociale, elles jouent pourtant un rôle clé dans l’éducation et la transmission auprès de la jeune génération.

Ces discriminations sont d’autant plus violentes en période de guerre et de conflits.

Il existe incontestablement une injustice climatique qui doit être au centre des stratégies de développement.

 

  1. papier-fr-entreprenariat-feminin 1:38

Embed

Copy and paste this code to your site to embed.

 

Le RESCOVAC est un réseau sous régional autour de la communauté économique des Etats d’Afrique Central qui regroupe 10 pays. Il est une émanation crée par décision des ministres forêts et d’environnement au Congo Brazzaville en 2012.